CRÉDIT AGRICOLE S.A. : POUR FO LES SALARIÉS NE DOIVENT PAS PAYER LA NOTE !

, par udfo72

C’est historique le Crédit Agricole annonce ce jour des pertes pour l’année 2012 à la hauteur de plus de 6,47 milliards d’euros.

Pour FO Banques, c’est avant tout le résultat de la gestion catastrophique des précédents dirigeants qui ont voulu « jouer aux apprentis sorciers en allant comme l’ont déjà dit des rapports d’experts « trop loin, trop tard » dans un développement à outrance à l’étranger et sur la Banque de Financement.

Après les subprimes ce sont ses réseaux et filiales étrangères qui sont en train « d’empoisonner » le Crédit Agricole.

Pour FO Banques, il faut que les responsables « payent » et non les salariés !

Avant de parler de suppressions d’emplois (ce qui est hors de question), parlons des retraites chapeaux versées à ces anciens dirigeants, parlons de leur bonus, golden parachute et salaires pharaoniques qui ont été versés à ces messieurs !

Arrêtons de supprimer les emplois de ceux qui au quotidien font fonctionner l’entreprise, apportent du PNB et des bénéfices et ne dilapident pas les résultats, eux, sans pour cela être récompensés par des augmentations de salaire.

Pour FO, si l’heure des comptes a sonné, il faut avant tout regarder du côté des responsables et non faire « payer » la note aux salariés en annonçant un plan d’économie, qui une fois de plus, dégradera les conditions de travail et l’emploi au sein du groupe crédit Agricole.

FÉDÉRATION DES EMPLOYÉS ET CADRES

Communiqué du mercredi 20 février 2013